Samedi_matin

Bonjour ^^.

La nouveauté du jour est en fait la vieillité d'un week-end passé. Vendredi 1er mai et le week-end qui a suivi, donc hier et avant-hier, un gîte au sud de la Vienne nommé "Chez Coindeau" hébergeait un grand week-end de musique traditionnelle, accueillant musiciens, chanteurs et danseurs en tous genres. J'ai pu y rencontrer des accordéonistes, des violinistes, des flûtistes divers, une harpiste ou deux... Et on a joué. J'y suis allée avec Philippe, guitariste et accordéoniste virouneux de son état, et j'avais comme ferme projet de repartir avec quelques kilos de partitions.

Arrivés sur place, tout le monde s'installait tranquillement à droite et à gauche, et on pouvait remarquer notamment un groupe de "faux irlandais" sous un petit arbre (noyer, cerisier ou assimilé). Ils étaient quatre ou cinq à jouer de la flûte traversière, du whistle et du violon, un très joli violon d'ailleurs, et produisaient sept notes par seconde tout au long de l'après-midi ^^. Sympas comme tout, ils m'ont accueillie, j'ai pu jouer quelques morceaux que je connaissais déjà avec eux, avant de faire l'erreur fatale de leur réclamer des partitions pour "jouer des morceaux à vous, parce que les miens, je les connais". Oups. Ils ont choisi quelques morceaux, et ça a commencé par des jigs : ça va à une vitesse folle, ce qui est merveilleux quand on connaît, mais pas forcément évident pour qui ne connaît pas. Ils m'ont prêté leurs partitions, mais ça allait quand même très vite en déchiffrage, trop vite pour moi, j'ai eu du mal à suivre. Au bout de quelques cafouillages comme ça, ils ont entamé quelques reels plus lents, et là j'ai pu suivre à peu près, c'était super agréable de jouer des morceaux appartenant à quelqu'un d'autre avec le quelqu'un d'autre en question qui connaissait ça par coeur, lui.

Il y avait surtout trois accordéonistes géniaux : Bernard, Pierre-Line et Véronique. Le type même du hippie magnifique pour deux d'entre eux, avec t-shirt ethnique, cheveux longs châtains pour elle, barbe de quelques jours pour lui, ils jouaient des morceaux qu'on ne connaît pas dans notre petit chez-nous isolé du monde, et ils avaient suffisamment de compétence musicale pour nous aider et nous entraîner dans leurs morceaux, suffisamment de mémoire pour pouvoir nous donner leurs partitions et continuer à jouer, mais suffisamment d'humilité pour se savoir imparfaits et apprendre de nouveaux morceaux en même temps que nous, nouveaux morceaux que la dirigeante du week-end musical, une accordéoniste nommée Corinne, nous a prêtés en prononçant un mot aussi gros que vilain : improvisation. Il a suffi que ce mot soit lâché pour que tout le monde commence à remballer les instruments ^^. Corinne nous a donné notamment deux morceaux : Vagalam (morceau tout doux qui est présenté ci-dessous) et Alambic, morceau sacrément alambiqué (bon, elle était facile) où il manquait une mesure, puis il y avait des mesures en trop, et que c'était un véritable bazar pour démêler tout ça, même que plein de gens que je ne connais pas m'ont fait jouer le morceau pour l'enregistrer avec leurs petits appareils. C'est flatteur, mais ça a le don de mettre la pression.

Je n'ai pas eu mes kilos de partitions, mais j'en ai eu deux, que j'ai recherchées sur Internet et retravaillées pour avoir les deux voix sur une même feuille. Il ne reste plus qu'à demander gentiment, et ça devrait être enregistrable avec mon guitariste à moi, peut-être même à plusieurs voix. A nous deux, on a plein de flûtes, un accordéon, une guitare, une cabrette et deux synthés, donc on devrait pouvoir faire de jolies orchestrations ! Et j'ai l'accord pour retenter le domptage de la sauvage cabrette...

Bref, j'ai adoré. Je pense que j'y retournerai l'année prochaine, et je rêverais d'aller à St Chartier aussi, St Chartier qui est un super festival de lutherie et de musique orientée folk, qui a lieu le week-end du 14 juillet. A négocier ^^.

 

Vagalam_compl_te

Vagalam : deux partitions séparées, retravaillées pour ne donner qu'une feuille

sur laquelle il y a les deux voix de la mélodie ainsi que les accords.

               

Miz_Kerzu

Miz Kerzu : une des mélodies les plus douces et les plus enchantantes que j'ai entendues depuis longtemps.

C'est mon écriture, j'espère que c'est lisible ^^. Toujours deux partitions séparées que j'ai retravaillées pour n'en faire qu'une.

A enregistrer absolument à trois voix : c'est beau, mais c'est beau !