Bagpipes

                

Bon, on savait que ça faisait du bruit, ces bêtes-là. Le genre de bruit qui fait fuir les vaches dans les prés à 15km à la ronde et qui fait couiner les belles-mères.

               

Instrument non seulement de torture (désolée ^^) mais aussi de musique, à vent et à anches, la cornemuse existe sous une bonne centaine de formes différentes. Et le premier sonneur, repéré vers le IIIème siècle après Jésus-Christ, était gaulois. Même pas écossais, comme on pourrait le croire. Inventée à plusieurs endroits en même temps, preuve sonnante et parfois trébuchante que les grands esprits se rencontrent (sauf que là, ils ne se sont visiblement pas concertés avant... les concerts, c'est venu plus tard), elle porte autant de noms que d'endroits et de formes. Les Grecs de Thrace l'appelaient Askaulos, et Diodore de Sicile a décrété qu'elle avait été inventée par le berger sicilien Daphnis, que sa mère nymphe avait abandonné dans un bosquet de lauriers. D'où le nom de la bête, car les premières cannes de cornemuse se faisaient dans des tiges de lauriers. Chez les Romains, la cornemuse se nommait Tibia Utricularis, et selon Procope, c'était au VIème siècle l'instrument de l'infanterie romaine. Après, on s'étonne qu'ils ont eu un grand empire. Enfin. Les deux peuples tombent quand même d'accord sur un point, et c'est pour affirmer qu'ils ont reçu la cornemuse des Barbares (ceci expliquerait-il cela?). Ces barbares étaient Gaulois (tiens tiens) pour les Romains, Galates pour les Grecs. Si la cornemuse s'est retrouvée en ancienne Egypte, c'est également grâce aux Celtes : des mercenaires Galates de Léonnorios, accompagnés de leurs familles, se trouvaient dans le delta du Nil durant la période Ptolémaïque, en 278 avant notre ère.

               

Maintenant, sur une échelle bien plus grande, on trouve le plus de cornemuses au même endroit à St Chartier grâce à George Sand et à ses Maîtres Sonneurs. Instrument pastoral à l'origine (ben fallait bien faire partir les vaches, non?), elle a développé au fil des siècles un répertoire bien à elle qui culmine avec la musique de la Cour et la musique militaire. Wikipédia nous explique que l'adjonction de son réservoir permet un jeu puissant et sans effort, et qu'il suffit de rajouter des tuyaux supplémentaires pour décupler la puissance sonore de la bête.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cornemuse

                

Photo0059

Si ça, c'est du jeu sans effort...

PICT0021

...qu'est-ce que ça, ça doit être !